Ovin viande

Articles 41 à 50 sur un total de 127

par page
Page :
  1. 3
  2. 4
  3. 5
  4. 6
  5. 7

Liste  Grille 

Par ordre décroissant
  1. Eleveurs en herbe

    Eleveurs en herbe

    40,00 €

    61 portraits de jeunes éleveurs en herbe qui communiquent leur passion pour l'élevage. En savoir plus
  2. L'abreuvement des bovins, des ovins et des équins

    L'abreuvement des bovins, des ovins et des équins

    29,00 €

    Préserver l'eau, en garantir la qualité pour la santé de vos animaux, en maîtriser l'usage et la distribution participe grandement à la réussite de votre élevage. Cet ouvrage, le premier totalement consacré au thème de l'eau dans l'élevage, aborde tous les sujets métiers et vous livre un éclairage pratique très précieux pour vos prises de décisions. En savoir plus
  3. Dossier Nouvelle-Zélande - Secteur ovin (Dossier Economie n° 481)

    Dossier Nouvelle-Zélande - Secteur ovin (Dossier Economie n° 481)

    18,00 €

    La filière ovine néo-zélandaise, fleuron de l’agriculture dans les années 80’, s’est fait largement dépassé par l’expansion laitière. Depuis 30 ans, le cheptel de brebis a été réduit des 2/3. Cependant, la production n’a elle perdu que 31% de ses volumes, grâce à l’augmentation de la productivité. Elle se trouve pourtant reléguée vers les terres les moins favorables face à la conquête des prairies par les vaches kiwi. En savoir plus
  4. Dossier Nouvelle-Zélande. Secteur ovin.  (Dossier Economie n° 481) - pdf

    Dossier Nouvelle-Zélande. Secteur ovin. (Dossier Economie n° 481) - pdf

    10,00 €

    La filière ovine néo-zélandaise, fleuron de l’agriculture dans les années 80’, s’est fait largement dépassé par l’expansion laitière. Depuis 30 ans, le cheptel de brebis a été réduit des 2/3. Cependant, la production n’a elle perdu que 31% de ses volumes, grâce à l’augmentation de la productivité. Elle se trouve pourtant reléguée vers les terres les moins favorables face à la conquête des prairies par les vaches kiwi. En savoir plus
  5. 2017 : l'année économique ovine. Perspectives 2018 (Dossier Economie n° 488)

    2017 : l'année économique ovine. Perspectives 2018 (Dossier Economie n° 488)

    18,00 €

    2017 a pris toute la filière ovine à rebours. Des prix de contre-saison encore plus bas qu’en 2016, venant après une année fourragère 2016 pénalisante, avec un engorgement du marché durant tout le 1er semestre. Et à l’inverse, un été et un automne plutôt favorables pour la production d’agneaux, malgré une sécheresse marquée dans le Sud-Est. Le tout se traduit par un bilan de production qui recule à nouveau de 1,1% en téc, mais de 2,8% pour les seuls abattages d’agneaux. Avec des importations de viande tout juste stabilisées, la consommation française de viande ovine s’érode de nouveau de plus de 1%. En savoir plus
  6. 2017 : l'année économique ovine. Perspectives 2018 (Dossier Economie n° 488) - pdf

    2017 : l'année économique ovine. Perspectives 2018 (Dossier Economie n° 488) - pdf

    10,00 €

    2017 a pris toute la filière ovine à rebours. Des prix de contre-saison encore plus bas qu’en 2016, venant après une année fourragère 2016 pénalisante, avec un engorgement du marché durant tout le 1er semestre. Et à l’inverse, un été et un automne plutôt favorables pour la production d’agneaux, malgré une sécheresse marquée dans le Sud-Est. Le tout se traduit par un bilan de production qui recule à nouveau de 1,1% en téc, mais de 2,8% pour les seuls abattages d’agneaux. Avec des importations de viande tout juste stabilisées, la consommation française de viande ovine s’érode de nouveau de plus de 1%. En savoir plus
  7. Où va l'agneau ? Quels produits pour quels marchés ? (Dossier Economie n° 470) - pdf

    Où va l'agneau ? Quels produits pour quels marchés ? (Dossier Economie n° 470) - pdf

    10,00 €

    La filière viande ovine française est relativement complexe. De l’animal au consommateur, une multitude d’étapes et d’opérateurs se succèdent et le produit final comme les circuits empruntés peuvent être très divers. Alors que la France est très déficitaire en viande ovine et que la production et la consommation françaises ne cessent de chuter, faire le lien entre l’offre et la demande s’avère essentiel pour identifier les exigences des différents segments de marché et d’éventuels relais de croissance pour la viande ovine française. L’étude "Où va l’agneau ?" réalisée par l’Institut en 2015 avait ainsi pour objectif de réaliser une photo claire et chiffrée des circuits empruntés par la viande ovine en France. En savoir plus
  8. Le Demeter 2017

    Le Demeter 2017

    28,00 €

    Le Déméter propose chaque année, depuis 1993, des analyses prospectives de l’actualité agricole dans le monde, ainsi que des enjeux qui y sont liés. Il a pour objectif de dégager les lignes de force permettant de comprendre les évolutions de l’agriculture et de l’agro-alimentaire et de resituer celles-ci dans l’économie nationale, européenne et mondiale. En savoir plus
  9. J'ai décidé de gagner du temps

    J'ai décidé de gagner du temps

    29,00 €

    L’agriculteur-trice, au coeur de son exploitation et en lien constant avec son environnement, est le pilier de la réussite sociale et technico-économique de son entreprise. Par ses choix, il/elle définit la stratégie de l’exploitation et fait face aux aléas. Au-delà du coût, la main d’oeuvre doit être considérée comme un moyen de production, de développement, de motivation et de durabilité de l’exploitation.
    Mais comment faire quand l’horloge s’affole, quand les tâches s’accumulent, quand tout va trop vite ? En savoir plus
  10. La PAC dans tous ses Etats (Dossier Economie SPECIAL PAC n° 452) - pdf

    La PAC dans tous ses Etats (Dossier Economie SPECIAL PAC n° 452) - pdf

    10,00 €

    La réforme de la PAC qui s’applique à partir de 2015 est largement à la carte en Europe. Les options prises par les grands pays d’élevage sont très disparates, parfois même aux antipodes. Ainsi, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore l’Angleterre et le Pays de Galle entérinent la convergence totale des aides, sans aucun couplage, dans une optique libérale. A l’inverse, l’Espagne joue de toutes les options possibles pour tenter de maintenir l’existant. Écosse, Irlande, Italie, Pologne, France ont adopté diverses positions intermédiaires pour favoriser leur filière élevage, ou limiter les impacts négatifs de la réforme. Les modes de répartition des aides du 1er et du 2ème pilier de la PAC ont été définis pour s’inscrire dans les stratégies des filières nationales face à la globalisation des marchés. Ce Dossier résume les interventions des experts des différents pays lors de la Conférence "La PAC dans tous ses États", coorganisée par l’Institut de l’Élevage et la CNE, qui s’est tenue à Paris le 20 novembre dernier. En savoir plus

Articles 41 à 50 sur un total de 127

par page
Page :
  1. 3
  2. 4
  3. 5
  4. 6
  5. 7

Liste  Grille 

Par ordre décroissant