Réduire la consommation électrique du chauffe-eau

Disponibilité : En stock

3,00 €

Description rapide

Le récupérateur de chaleur est un levier d’action pour réduire la consommation électrique du chauffe-eau de la salle de traite. Quel est son principe de fonctionnement ? Quels sont les différents types de récupérateurs de chaleur, le rôle du ? Quel rôle joue le ballon de stockage ? Quels sont les points clés pour une installation réussie et comment choisir son équipement ? Autant de questions abordées dans ce document pratique et complet.

Réduire la consommation électrique du chauffe-eau

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Détails

En élevage laitier, le bloc traite est le premier poste de consommation d’électricité, avec en moyenne 85 % sur un total de l’ordre de 400 à 500 kWh/vache/an. Dans la plupart des situations, on constate que les trois quarts des consommations se concentrent sur deux postes : le refroidissement du lait et la production d’eau chaude pour le nettoyage des équipements.

Le chauffe-eau électrique reste le mode de production d’eau chaude le plus répandu en élevage laitier. Sa consommation est parfois sous-estimée alors qu’il peut être plus énergivore que le tank à lait, notamment dans les exploitations produisant moins de 300 000 litres de lait par an. Elle varie entre 10 et 30 Wh/litre de lait, en fonction des pratiques de nettoyage (quantité d’eau chaude consommée) mais aussi du type de chauffe-eau employé (industriel ou domestique), de son dimensionnement, de son emplacement et isolation ou encore de son âge et entretien. De fait, le bloc traite présente la particularité de nécessiter du froid d’une part (pour le refroidissement du lait), et de la chaleur d’autre part (pour la production d’eau chaude), et ce tout au long de l’année.

Cette situation est favorable à la récupération de chaleur ! Le principe consiste à transférer les calories du lait vers l’eau plutôt que de les évacuer dans l’air via les condenseurs du tank à lait. Le résultat : le chauffe-eau doit fournir beaucoup moins d’énergie pour porter l’eau à sa température de consigne et voit sa consommation réduite de 60 à 90 %.

En dépit d’une simplicité apparente, les récupérateurs de chaleur méritent une attention particulière. Le choix d’un modèle adapté et l’installation par un professionnel du froid à la ferme participeront à la réussite de l’investissement.
Logo IdeleLogo GIE Bretagne

Informations complémentaires

N° Technipel 1954
Auteur principal Non
Edition GIE Lait Viande Bretagne
Nombre de pages 8 Pages
Format A4
ISBN 9782363431219
Nature de produit Livres techniques