La filière viande bovine aux États-Unis (Dossier Economie n° 459) - pdf

Disponibilité : En stock

10,00 €

Description rapide

Ultra-compétitive et déjà omniprésente sur le marché mondial, la filière étatsunienne se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins. Frappée à court terme par une crise de disponibilités, elle s’attend à plus long terme à bénéficier de la reconstruction de son cheptel et du développement de nouveaux débouchés, en Asie mais aussi en Europe.

La filière viande bovine aux États-Unis (Dossier Economie n° 459) - pdf

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

* Champs obligatoires

10,00 €

Détails

1ers producteurs, 4èmes exportateurs mais aussi 1ers importateurs, les États-Unis occupent une place incontournable sur le marché mondial de la viande bovine. La compétitivité de la filière étatsunienne est assurée par une optimisation des coûts des systèmes en amont comme en aval, mais aussi par des formes d’organisation propices à une bonne adéquation de l’offre à la demande et par l’émergence de redoutables géants mondiaux des viandes.

À l’heure actuelle, la production étatsunienne se trouve dans un creux de cycle de capitalisation/décapitalisation qui émousse momentanément sa compétitivité. Les sécheresses répétées et les prix bas des dernières années ont jeté les bases du manque d’offre actuel, qui a fait littéralement exploser les cours depuis début 2014. En outre, l’incitation par les prix à la rétention des femelles a encore accentué la pénurie qui pourrait persister encore deux ans. Mais la nouvelle recapitalisation devrait entraîner une reprise de production à partir de 2018 et un rebond des exportations de près de 40% à l’horizon 2024 selon l’USDA !

L’essentiel de ces volumes supplémentaires s’écoulera sur les marchés asiatiques, dont les frontières s’ouvriront encore un peu plus à la faveur du TPP (Trans-Pacific Partnership), sur lequel se sont mis d’accord 12 pays de la zone Pacifique début octobre 2015, dont les États-Unis. L’accès au marché européen, aujourd’hui limité par des barrières tarifaires et non-tarifaires, pourrait également être facilité si le TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) entrait en vigueur.

Pour conquérir les marchés européens et asiatiques, aux exigences souvent supérieures à la législation étatsunienne, les opérateurs ont su mettre en place des démarches privées encadrées par l’État. Nul doute qu’ils sauront valoriser leurs atouts pour tirer profit de ces nouvelles opportunités, dès lors que l’accès à ces marchés sera sécurisé par des accords de libre-échange.

Bénéficiez d’une remise de 20% pour tout achat en ligne d’au moins 3 produits «Dossiers Economie» ou «Diaporama marchés mondiaux» en pdf (sauf Abonnement)

Ce document existe aussi en version papier

 

Sommaire

4/ Un leader mondial aux dents affutées

  • Une production et des prix cycliques

  • L’appétit des américains affecté par la crise et la hausse des prix

  • La valorisation des animaux dans un marché de commodité

  • Réajustement qualitatif par le commerce extérieur

     

12/ Des Systèmes d’élevage compétitifs mais exposés aux aléas

  • Des exploitations bovines principalement concentrées dans le centre du pays

  • Comparaison de la compétitivité des exploitations françaises et américaines

     

18/ Un maillon abattage concentré et ultra-compétitif

  • Forte concentration économique des entreprises d’abattage

  • Concentration industrielle des abattoirs : des économies d’échelle évidentes

  • Profil des abattoirs agréés pour l’exportation vers l’UE

     

22/ Prix bas et qualité : deux pôles de l’organisation de la filière

  • Des interactions amont-aval efficaces

  • Des lobbies puissants aux intérêts contradictoires

     

26/ Réglementations modulables selon les exigences des débouchés export

  • Utilisation massive de facteurs de croissance

  • L’épidémie d’ESB n’a pas laissé de traces dans les règlementations

  • Bien-être et environnement : l’état fédéral botte en touche

  • Une variété de démarches pour répondre au marché intérieur

  • Des schémas privés contrôlées par l’état pour répondre aux exigences des débouchés export

Informations complémentaires

N° Technipel L0049
Auteur principal GEB
Edition Institut de l'Elevage - 2015
Nombre de pages 36
Version Électronique
Taille (Mo) 5
Nature de produit Non