Téléchargements

Articles 1 à 10 sur un total de 40

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Liste  Grille 

Par ordre décroissant
  1. Nouvelle-Zélande : la filière laitière rattrapée par les exigences de durabilité ? (n°484 - Décembre 2017) - pdf

    Nouvelle-Zélande : la filière laitière rattrapée par les exigences de durabilité ? (n°484 - Décembre 2017) - pdf

    10,00 €

    Avec 30% des exportations mondiales, la Nouvelle-Zélande est un acteur clef des marchés laitiers. L’impressionnant développement de sa production s’est appuyé en bonne partie sur le pâturage, mais via l’usage massif de l’irrigation dans le sud, et aussi sur un développement de la complémentation. Hausse des coûts de production et surtout de l’endettement peuvent fragiliser les exploitations. En outre la filière est rattrapée par les exigences citoyennes, réglementaires et commerciales en matière d’environnement et plus largement de durabilité, ce qui devrait limiter- sans annuler- la croissance sur la prochaine décennie. En savoir plus
  2. Méthode de contrôle Opti’Traite® pour les installations de traite mécanique

    Méthode de contrôle Opti’Traite® pour les installations de traite mécanique

    15,00 €

    Ce référentiel indique les points à contrôler pour une installation de traite mécanique, au moyen de la fiche prévue à cet effet, au cours d'une vérification Opti’Traite®. Les spécifications auxquelles ils doivent répondre s’appuient sur la norme NF ISO 6690 version mars 2007. En savoir plus
  3. Diaporama de la conférence "Marché mondial de la viande" du 9 juin 2016

    Diaporama de la conférence "Marché mondial de la viande" du 9 juin 2016

    30,00 €

    Ce document regroupe les présentations diffusées lors de la conférence "Le marché mondial de la viande 2016 : Risques et opportunités pour les filières françaises et européennes" des 8 et 9 juin 2016 (fichiers au format Zip regroupant les présentations au format pdf) En savoir plus
  4. Le marché mondial de la viande bovine en 2015 (Dossier Economie n° 468) - pdf

    Le marché mondial de la viande bovine en 2015 (Dossier Economie n° 468) - pdf

    10,00 €

    L’affolement des taux de change et le ralentissement de la croissance mondiale ont déséquilibré les marchés de la viande bovine en 2015. Fort heureusement, la production mondiale a stagné, limitant les baisses de prix dans la majorité des bassins exportateurs. Mais l’année 2015 a également vu prospérer les marchés des bovins vivants, dont la France est un acteur majeur. Ce dossier Economie de l’Elevage revient sur l’ensemble des évolutions de l’année 2015 et dresse des perspectives pour le marché mondial de la viande bovine en 2016. En savoir plus
  5. 2015 : l'année économique ovine. Perspectives 2016 (Dossier Economie n° 467) - pdf

    2015 : l'année économique ovine. Perspectives 2016 (Dossier Economie n° 467) - pdf

    10,00 €

    Dans la déprime ambiante du secteur de l’élevage, les filières ovines pourraient paraître épargnées, les estimations de revenus étant en hausse pour quasi tous les systèmes en 2015. Les signaux demeurent toutefois contradictoires, avec une baisse du cheptel reproducteur qui se poursuit, la nouvelle épizootie de FCO qui s’étend progressivement sur le territoire et la consommation de viande ovine qui ne cesse de baisser. En savoir plus
  6. Fertilité des vaches laitières : bilan 1999-2015

    Fertilité des vaches laitières : bilan 1999-2015

    10,00 €

    La fertilité des vaches et des génisses laitières apparaît quasi stabilisée, voire en légère amélioration sur les toutes dernières années, malgré le développement des inséminations en semence sexée qui concerne près de 40% des génisses laitières inséminées en 2015.
    Au plan génétique, une tendance de progrès apparaît et commence à se traduire dans les performances de reproduction. En savoir plus
  7. Australie : la filière viande rouge organisée pour la conquête des marchés ! (n°483 - novembre 2017) - pdf

    Australie : la filière viande rouge organisée pour la conquête des marchés ! (n°483 - novembre 2017) - pdf

    10,00 €

    Acteur incontournable des marchés mondiaux ovins et bovins viande, l’Australie cherche aujourd’hui à sécuriser et développer ses marchés, notamment via la signature d’accords de libre-échange. Alors que des sécheresses cycliques affectent les systèmes allaitants extensifs australiens, le niveau des exportations reste toutefois tributaire de l’évolution des conditions climatiques dans le pays. En savoir plus
  8. Diaporamas de la journée "Marché mondial de la viande bovine" du 4 juin 2015

    Diaporamas de la journée "Marché mondial de la viande bovine" du 4 juin 2015

    30,00 €

    Ce recueil rassemble les diaporamas présentés par les experts de l'Institut de l'Elevage lors de la journée "Les marchés mondiaux 2015 : risques et opportunités pour les filières viande bovine française et européenne" du 4 juin 2015. En savoir plus
  9. Des pistes pour réduire la mortalité des agneaux (pdf)

    Des pistes pour réduire la mortalité des agneaux (pdf)

    8,00 €

    La technicité des éleveurs reste le levier principal pour limiter les pertes d'agneaux. Une étude montre la grande disparité entre les producteurs qui ont été enquêtés en 2011 et 2012. En savoir plus
  10. L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441) - pdf

    L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441) - pdf

    10,00 €

    Tous les dix ans, le recensement agricole offre une occasion unique de dresser un portrait complet et détaillé de l’agriculture française. Depuis les recensements agricoles de 1970, pour les surfaces fourragères, et de 1979, pour le cheptel, chaque nouveau recensement enregistre un recul global du nombre d’herbivores et de la part de la SAU qui leur est directement consacrée. En raison des différences de possibilités d’arbitrage et de substitution entre productions (pression foncière et potentialité des sols), le repli du cheptel n’est pas homogène sur le territoire. Le repli est plus prononcé dans les zones de polyculture-élevage, tandis qu’il est ou était moins prononcé dans les zones de montagne-piémonts. Durant la dernière période, le cheptel recule plus vite que les surfaces fourragères dans les zones de polyculture-élevage. La diversité des exploitations avec élevage, leurs structures, leurs manières de produire évoluent mais elles se spécialisent moins que les territoires. En savoir plus

Articles 1 à 10 sur un total de 40

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

Liste  Grille 

Par ordre décroissant