Les filières viandes bovine et ovine en Espagne (Dossier Economie N° 437) - pdf

Disponibilité : En stock

10,00 €

Description rapide

A la recherche d'un nouveau souffle.


La flambée des cours des matières premières, la crise économique et la chute de consommation intérieure ont fragilisé les filières viandes bovine et ovine espagnoles. Et les choix réalisés dans le cadre de la future PAC pourraient les mettre davantage en difficulté. Les deux filières disposent toutefois encore de certaines marges de manœuvres : l’amélioration de la productivité de l’élevage allaitant naisseur et la restructuration des industries d’aval, encore très atomisées, pourraient leur permettre de rebondir. Cependant, alors que la reprise de la consommation intérieure paraît peu probable dans un proche avenir, l’évolution future de ces deux secteurs dépendra essentiellement de leur capacité à développer l’export, notamment vers les marchés émergents du pourtour méditerranéen.

Les filières viandes bovine et ovine en Espagne (Dossier Economie N° 437) - pdf

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

10,00 €

Détails

Au sommaire de ce Dossier Economie :


Les filières viandes bovine et ovine en Espagne : A la recherche d’un nouveau souffle


1. Un contexte peu propice au développement de l’élevage allaitant
Un milieu naturel difficile...
...où prédominent les productions végétales
Forte dépendance aux importations d’aliments du bétail
Des entreprises d’aval encore très atomisées
Recul de la consommation de bœuf, chute de celle de l’agneau

2. Vers une restructuration de la filière viande bovine ?
Érosion du cheptel bovin
Concentration du cheptel allaitant à l’Ouest et du cheptel laitier au Nord
Importante restructuration des exploitations
Déconnexion géographique des activités de naissage et d’engraissement
L’élevage allaitant naisseur est peu productif
L’engraissement spécialisé : intensif et très professionnel...
...exigeant une optimisation maximale pour faire face à la crise
L’engraissement dépendant des importations d’animaux maigres
Baisse de la production à partir de 2006
Mise en place de contrats entre les opérateurs
Boom des exportations de bovins vivants vers les pays tiers
Solde commercial à peine positif pour la viande bovine


3. Pour la filière ovine, le salut est dans l’exportation 
Un cheptel ovin en fort recul...
...se concentrant dans les zones difficiles
Très forte restructuration des exploitations
Surtout des exploitations spécialisées en viande
Des agneaux de lait de moins de 6 kg de carcasse
Des agneaux "lourds" dépassant rarement 13 kg de carcasse
Un regroupement coopératif encouragé par des subventions
Des systèmes très affectés par la hausse des coûts
Une chute de la production consécutive au découplage des primes à la brebis
Hausse des importations en vif d’agneaux de lait
Explosion des exportations d’ovins vivants......vers les pays tiers
Une stratégie tournée vers l’export pour la viande ovine...
...permettant de soutenir les prix à la production


4. Quel avenir pour les filières viandes ovine et bovine ?
Les enjeux de la future Politique Agricole Commune
De nombreux défis à relever pour les deux filières


Bénéficiez d’une remise de 20% pour tout achat en ligne d’au moins 3 produits «Dossiers Economie» ou «Diaporama marchés mondiaux» en pdf (sauf Abonnement).

Informations complémentaires

N° Technipel L0015
Auteur principal GEB
Edition Institut de l'Elevage - 2013
Nombre de pages 53
Version Électronique
Taille (Mo) 1
Nature de produit Téléchargements