Ovin viande

Articles 1 à 10 sur un total de 13

par page
Page :
  1. 1
  2. 2

Liste  Grille 

Par ordre décroissant
  1. Les filières animales françaises

    Les filières animales françaises

    75,00 €

    Un ouvrage de synthèse complet sur les toutes les filières animales d'élevage en France et consommées en alimentation humaine : caractéristiques, enjeux et perspectives. En savoir plus
  2. 2013 : L'année économique ovine. Perspectives 2014 (Dossier Economie N° 445) - pdf

    2013 : L'année économique ovine. Perspectives 2014 (Dossier Economie N° 445) - pdf

    10,00 €

    2013, atypique. 2014, pleine d’espoir. Sécheresse en Nouvelle-Zélande, explosion des importations chinoises de viande ovine, courbe des prix de l’agneau lourd inversée en France… 2013 a décidément été une année atypique pour la filière ovine! Cette nouvelle édition du dossier Annuel ovin fait le point sur tous les éléments qui ont marqué 2013 et donne un aperçu des perspectives 2014 pour la filière en France, en Europe et dans le monde. En savoir plus
  3. L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441)

    L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441)

    18,00 €

    Tous les dix ans, le recensement agricole offre une occasion unique de dresser un portrait complet et détaillé de l’agriculture française. Depuis les recensements agricoles de 1970, pour les surfaces fourragères, et de 1979, pour le cheptel, chaque nouveau recensement enregistre un recul global du nombre d’herbivores et de la part de la SAU qui leur est directement consacrée. En raison des différences de possibilités d’arbitrage et de substitution entre productions (pression foncière et potentialité des sols), le repli du cheptel n’est pas homogène sur le territoire. Le repli est plus prononcé dans les zones de polyculture-élevage, tandis qu’il est ou était moins prononcé dans les zones de montagne-piémonts. Durant la dernière période, le cheptel recule plus vite que les surfaces fourragères dans les zones de polyculture-élevage. La diversité des exploitations avec élevage, leurs structures, leurs manières de produire évoluent mais elles se spécialisent moins que les territoires. En savoir plus
  4. 2013 : L'année économique ovine. Perspectives 2014 (Dossier Economie N° 445)

    2013 : L'année économique ovine. Perspectives 2014 (Dossier Economie N° 445)

    18,00 €

    2013, atypique. 2014, pleine d’espoir. Sécheresse en Nouvelle-Zélande, explosion des importations chinoises de viande ovine, courbe des prix de l’agneau lourd inversée en France… 2013 a décidément été une année atypique pour la filière ovine! Cette nouvelle édition du dossier Annuel ovin fait le point sur tous les éléments qui ont marqué 2013 et donne un aperçu des perspectives 2014 pour la filière en France, en Europe et dans le monde. En savoir plus
  5. Atlas de l'élevage herbivore en France

    Atlas de l'élevage herbivore en France

    19,90 €

    Cet atlas présente les rôles multiples de l'élevage herbivore dans nos territoires et notre économie, et permet de cerner les défis à relever pour continuer à produire du lait et de la viande en France, demain. En savoir plus
  6. Actes des 20èmes Rencontres Recherches Ruminants 2013 (3R)

    Actes des 20èmes Rencontres Recherches Ruminants 2013 (3R)

    110,00 €

    Ce recueil compile les 200 communications présentées aux Journées 3R 2013 qui se sont tenues à Paris les 4 et 5 décembre 2013. En savoir plus
  7. Actes des 19èmes Rencontres Recherches Ruminants 2012 (3R)

    Actes des 19èmes Rencontres Recherches Ruminants 2012 (3R)

    110,00 €

    Ce recueil compile les 200 communications présentées aux Journées 3R 2012 qui se sont tenues à Paris les 5 et 6 décembre 2012. En savoir plus
  8. L'élevage irlandais et ses filières (Dossier Economie N° 436) - pdf

    L'élevage irlandais et ses filières (Dossier Economie N° 436) - pdf

    10,00 €

    Quel paysage à l'horizon 2020?

    Depuis la plongée de l’Irlande dans la crise économique et financière, l’élevage est plus que jamais au cœur de l’économie du pays. Les éleveurs laitiers, basés sur des systèmes "low cost", trépignent d’impatience à l’approche de la fin des quotas. À l’horizon 2020, l’Irlande pourrait compter 100 000 à 200 000 vaches laitières de plus qu’en 2010, tout en maintenant ses cheptels de vaches allaitantes et de brebis. Un maintien de cheptel qui dépendra toutefois des orientations de la future PAC, les systèmes allaitants bovins et ovins étant très dépendants des aides.

    En savoir plus
  9. Les filières viandes bovine et ovine en Espagne (Dossier Economie N° 437) - pdf

    Les filières viandes bovine et ovine en Espagne (Dossier Economie N° 437) - pdf

    10,00 €

    A la recherche d'un nouveau souffle.

    La flambée des cours des matières premières, la crise économique et la chute de consommation intérieure ont fragilisé les filières viandes bovine et ovine espagnoles. Et les choix réalisés dans le cadre de la future PAC pourraient les mettre davantage en difficulté. Les deux filières disposent toutefois encore de certaines marges de manœuvres : l’amélioration de la productivité de l’élevage allaitant naisseur et la restructuration des industries d’aval, encore très atomisées, pourraient leur permettre de rebondir. Cependant, alors que la reprise de la consommation intérieure paraît peu probable dans un proche avenir, l’évolution future de ces deux secteurs dépendra essentiellement de leur capacité à développer l’export, notamment vers les marchés émergents du pourtour méditerranéen.

    En savoir plus
  10. L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441) - pdf

    L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441) - pdf

    10,00 €

    Tous les dix ans, le recensement agricole offre une occasion unique de dresser un portrait complet et détaillé de l’agriculture française. Depuis les recensements agricoles de 1970, pour les surfaces fourragères, et de 1979, pour le cheptel, chaque nouveau recensement enregistre un recul global du nombre d’herbivores et de la part de la SAU qui leur est directement consacrée. En raison des différences de possibilités d’arbitrage et de substitution entre productions (pression foncière et potentialité des sols), le repli du cheptel n’est pas homogène sur le territoire. Le repli est plus prononcé dans les zones de polyculture-élevage, tandis qu’il est ou était moins prononcé dans les zones de montagne-piémonts. Durant la dernière période, le cheptel recule plus vite que les surfaces fourragères dans les zones de polyculture-élevage. La diversité des exploitations avec élevage, leurs structures, leurs manières de produire évoluent mais elles se spécialisent moins que les territoires. En savoir plus

Articles 1 à 10 sur un total de 13

par page
Page :
  1. 1
  2. 2

Liste  Grille 

Par ordre décroissant