Bovin viande

Articles 41 à 50 sur un total de 182

par page
Page :
  1. 3
  2. 4
  3. 5
  4. 6
  5. 7

Liste  Grille 

Par ordre décroissant
  1. Dossiers Economie de l'Elevage - Abonnement 1 an version papier et électronique

    Dossiers Economie de l'Elevage - Abonnement 1 an version papier et électronique

    160,00 €

    Chaque mois, une étude sectorielle sur les filières lait ou viande (bovines, ovines, caprines) en France, ou chez un de nos concurrents ou débouchés majeurs, en Europe ou dans le monde. En savoir plus
  2. Dossiers Economie de l'élevage - Abonnement 1 an version électronique

    Dossiers Economie de l'élevage - Abonnement 1 an version électronique

    70,00 €

    Chaque mois, une étude sectorielle sur les filières lait ou viande (bovines, ovines, caprines) en France, ou chez un de nos concurrents ou débouchés majeurs, en Europe ou dans le monde. En savoir plus
  3. L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441) - pdf

    L'élevage d'herbivores au Recensement Agricole 2010 (Dossier Economie N° 440-441) - pdf

    10,00 €

    Tous les dix ans, le recensement agricole offre une occasion unique de dresser un portrait complet et détaillé de l’agriculture française. Depuis les recensements agricoles de 1970, pour les surfaces fourragères, et de 1979, pour le cheptel, chaque nouveau recensement enregistre un recul global du nombre d’herbivores et de la part de la SAU qui leur est directement consacrée. En raison des différences de possibilités d’arbitrage et de substitution entre productions (pression foncière et potentialité des sols), le repli du cheptel n’est pas homogène sur le territoire. Le repli est plus prononcé dans les zones de polyculture-élevage, tandis qu’il est ou était moins prononcé dans les zones de montagne-piémonts. Durant la dernière période, le cheptel recule plus vite que les surfaces fourragères dans les zones de polyculture-élevage. La diversité des exploitations avec élevage, leurs structures, leurs manières de produire évoluent mais elles se spécialisent moins que les territoires. En savoir plus
  4. 2013 : L'année économique viande bovine. Perspectives 2014 (Dossier Economie N° 442) - pdf

    2013 : L'année économique viande bovine. Perspectives 2014 (Dossier Economie N° 442) - pdf

    10,00 €

    Ceci est un Dossier totalement repensé : plus concis, plus illustré et, nous l’espérons, plus utile pour l’ensemble des acteurs de la filière française. Pour la première fois, vous y trouverez les évolutions des résultats économiques des exploitations bovines, tirés des Réseaux d’élevage. Ils illustrent les difficultés de ces exploitations en 2013. Ils illustrent également les grandes disparités entre les systèmes, mais aussi entre exploitations à système identique. En savoir plus
  5. La production de viande bovine au Brésil

    La production de viande bovine au Brésil

    27,00 €

    Le Brésil n’est plus l’épouvantail qu’il a pu représenter pour les filières bovins viande à travers le monde dans les années 2002-2007. Mais il faut s’attendre à son retour sur les marchés mondiaux ces prochaines années, après la recapitalisation depuis 2008. Ce retour sera plus modeste que ne le rêvent certains au Brésil, malgré les forces d’une filière qui a su se doter de champions mondiaux tels que JBS, Marfrig ou encore Brasil Food. La consommation intérieure connait un dynamisme certain, au moins comparable à celui de marchés émergents. Et la concurrence des productions végétales comme les réglementations environnementales enfin appliquées limite l’espace de l’élevage bovin viande dans le pays.

    En savoir plus
  6. La PAC dans tous ses Etats (Dossier Economie SPECIAL PAC n° 452) - pdf

    La PAC dans tous ses Etats (Dossier Economie SPECIAL PAC n° 452) - pdf

    10,00 €

    La réforme de la PAC qui s’applique à partir de 2015 est largement à la carte en Europe. Les options prises par les grands pays d’élevage sont très disparates, parfois même aux antipodes. Ainsi, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore l’Angleterre et le Pays de Galle entérinent la convergence totale des aides, sans aucun couplage, dans une optique libérale. A l’inverse, l’Espagne joue de toutes les options possibles pour tenter de maintenir l’existant. Écosse, Irlande, Italie, Pologne, France ont adopté diverses positions intermédiaires pour favoriser leur filière élevage, ou limiter les impacts négatifs de la réforme. Les modes de répartition des aides du 1er et du 2ème pilier de la PAC ont été définis pour s’inscrire dans les stratégies des filières nationales face à la globalisation des marchés. Ce Dossier résume les interventions des experts des différents pays lors de la Conférence "La PAC dans tous ses États", coorganisée par l’Institut de l’Élevage et la CNE, qui s’est tenue à Paris le 20 novembre dernier. En savoir plus
  7. Divergence mâles/femelles en 2017 : quel marché intérieur en 2018 (Dossier Economie n°485)

    Divergence mâles/femelles en 2017 : quel marché intérieur en 2018 (Dossier Economie n°485)

    18,00 €

    2017 est l’année des contrastes. D’un côté, la demande pour les broutards et la viande de JB a été très dynamique à l’export, alors même que l’offre française était plutôt en retrait. De l’autre, la hausse des abattages de femelles allaitantes s’est heurtée à un marché national qui reste apathique. La décapitalisation allaitante devrait se poursuivre en 2018, mais les sorties de JB seront moins nombreuses au second semestre. En savoir plus
  8. Calcul des capacités de stockage des effluents d’élevage ruminant, équin, porcin, avicole et cunicole

    Calcul des capacités de stockage des effluents d’élevage ruminant, équin, porcin, avicole et cunicole

    18,00 €

    Cette brochure rassemble les méthodes et références nécessaires pour le calcul des capacités de stockage des effluents d’élevage ruminant, équin, porcin, avicole et cunicole. En savoir plus
  9. 2016 : l'année économique viande bovine. Perspectives 2017 (Dossier Economie n° 475)

    2016 : l'année économique viande bovine. Perspectives 2017 (Dossier Economie n° 475)

    18,00 €

    2016 est une nouvelle année de crise pour les éleveurs de bovins : une hausse des volumes difficile à absorber, un marché turc qui s’est progressivement fermé aux broutards français, des prix bas pour toutes les catégories de bovins et pour les céréales, inondations puis sécheresses… Le panorama est morose et les revenus sont en baisse. Les réformes allaitantes ont fait leur retour sur le marché après plusieurs années de rétention. Elles devraient être encore nombreuses en 2017. En savoir plus
  10. 2016 : l'année économique viande bovine. Perspectives 2017 (Dossier Economie n° 475) - pdf

    2016 : l'année économique viande bovine. Perspectives 2017 (Dossier Economie n° 475) - pdf

    10,00 €

    2016 est une nouvelle année de crise pour les éleveurs de bovins : une hausse des volumes difficile à absorber, un marché turc qui s’est progressivement fermé aux broutards français, des prix bas pour toutes les catégories de bovins et pour les céréales, inondations puis sécheresses… Le panorama est morose et les revenus sont en baisse. Les réformes allaitantes ont fait leur retour sur le marché après plusieurs années de rétention. Elles devraient être encore nombreuses en 2017. En savoir plus

Articles 41 à 50 sur un total de 182

par page
Page :
  1. 3
  2. 4
  3. 5
  4. 6
  5. 7

Liste  Grille 

Par ordre décroissant