Marchés mondiaux des produits laitiers en 2013 (Dossier Economie N° 447)

Disponibilité : En stock

18,00 €

Description rapide

De la pénurie en 2013, au rebond en 2014.


En 2013, la faible progression de la production laitière mondiale, moitié moindre que le rythme tendanciel, a provoqué de fortes tensions sur les cours des produits laitiers, face à une demande toujours dynamique, en premier lieu en Asie.

Marchés mondiaux des produits laitiers en 2013 (Dossier Economie N° 447)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Détails

En 2013, la demande mondiale en produits laitiers est demeurée toujours aussi dynamique, révélatrice de l’attrait croissant des produits laitiers dans les pays émergents.

L’offre mondiale a en revanche été plus chaotique : ralentie début 2013, puis relancée sur le second semestre.

Dans l’Hémisphère Nord, les éleveurs des grands bassins excédentaires subissaient encore les effets des incidents climatiques de 2012 (sécheresse aux Etats-Unis, pluviométrie excessive en Europe).

Et dans l’hémisphère Sud, une violente sécheresse estivale a handicapé fortement la production océanienne. Le reflux de la production et des disponibilités en produits laitiers a provoqué une nouvelle flambée des cours, accentuée par le comportement des acteurs (achats de précaution ou spéculation).

Sur le second semestre 2013, la forte hausse du prix du lait a progressivement relancé la production, d’autant que le cours des grains se détendait quelque peu. Les fabrications ont suivi et les échanges ont repris face à une demande toujours croissante, même si les pays importateurs les plus pauvres ont réduit leurs approvisionnements.

En 2014, les marchés paraissent plus équilibrés grâce notamment au dynamisme de la production européenne. Toutefois le second semestre s’annonce délicat et incertain avec le retour en force de la Nouvelle-Zélande. Un faible excès d’offre, de 1 à 2 millions de tonnes, sur un marché mondial qui ne capte que 8% de la production mondiale, aurait alors effet dépressif considérable sur les marchés, surtout si les relations commerciales se dégradent entre la Russie et l’UE.

Ce dossier marché mondial a été totalement reconçu. Plus lisible et illustré, il fait désormais le point sur la situation dans 20 pays ou régions du monde.

Ce document existe aussi en version téléchargeable

Informations complémentaires

N° Technipel 2016
Auteur principal GEB
Edition Institut de l'Elevage - 2014
Nombre de pages 40
Format A4
ISBN Non
Nature de produit Non